NOS AGENCES D’EXÉCUTION

slider_3_2.jpg

Pour sa mise en œuvre le PPAAO s’appuie sur une stratégie inclusive associant des structures nationales (services techniques du Ministère de l’Agriculture, celui de la Pêche et de l’Elevage), des Ongs et des entreprises, dans la conception, la formulation et l’exécution de leurs plans de travail et  de budget annuels. Ces entités constituent les agences d’exécution :

L’Institut de Recherche Agronomique de Guinée (IRAG) intervient en matière de mise au point des variétés, de réalisation des projets de recherche-développement.

Le Service Nationale de la Protection des Végétaux (SNPV-DS), pour la réglementation sur les pestes et pesticides

Le Système d’Informations sur les Produits Agricoles de Guinée (SIPAG) intervient dans  la collecte et de la diffusion des informations sur les prix du riz dans les zones du programme

La Direction Nationale de l’Agriculture (DNA) intervient dans la réglementation en matière de semences,  le contrôle et la certification des semences.

La Confédération Nationale des Organisations Paysannes de Guinée (CNOP-G) intervient dans le cadre de l’appui à la production des semences, l’appui à la structuration des producteurs semenciers, la constitution de la base de données sur les superficies, l’animation des organisations des producteurs et la commercialisation des semences.

La Fondation pour la Recherche Scientifique en Guinée (FORESGUI) pour la gestion de la mise en œuvre du fonds compétitif.

« je viens de recevoir un message m’informant de l’arrivée ds semences et je suis là pour enlever mon stock. Tout se passe bien et nous demandons aux autorités et à la Banque Mondiale de prolonger cette façon de faire. Nous remercions le PPAAO pour cette belle initiative. »

 

 

E-Voucher_témoin_3
Yaya KANTE Jeune producteur de maïs à Biakourou (Kankan)

« Il y a quelques années, nous éprouvions toutes les difficultés pour recevoir nos semences. Parfois lorsque nous arrivons, nous étions obligés de retourner au village, parce que rien n’était prêt. C’était des va-et-vient incessants. Aujourd’hui, le E-Voucher a tout réglé. »

E-Voucher_témoin_2
Nounfodé TRAORE Producteur à Konkiniko (CU de Kankan)

«J’ai enlevé mes intrants hier, avec joie. Je n’ai jamais pensé auparavant qu’un tel système pouvait prendre peu de temps. Nous remercions le PPAAO, pour avoir mis en place le E-voucher.»

E-Voucher_témoin_1
Frantama SidibéProducteur de maïs à Dabadou (Balandougou)
EnglishFrench